Millésime 2009 : Domaine Sauzet et Anne Gros
Domaine Etienne Sauzet
Etienne Sauzet est né en 1903. C’est à la suite d’un héritage de quelques hectares de vigne qu’il crée sa propre exploitation. Au fil des années, il acquière des vignes jusqu’à ce que le domaine couvre un peu plus de 12 hectares vers 1950.

Etienne Sauzet s’est éteint en 1975. Gérard Boudot épouse sa petite fille Jeannine en 1974 et assume avec elle la direction du domaine dès 1975.
En 1991, suite à une répartition successorale, le domaine s’est réduit à 9 hectares. Depuis, Gérard Boudot et sa femme n’ont de cesse de produire des vins de très grande qualité dans le profond respect des hommes et des femmes qui ont travaillé la terre avant eux, de leur savoir-faire et de l’environnement naturel exceptionnel dans lequel ils peuvent évoluer aujourd’hui.

La maison Etienne Sauzet s’appuie, avant tout, sur son domaine en tant que propriétaire-récoltant, la partie achat de raisins n’étant qu’un appoint.

La gamme des vins s’étend des Bourgognes Blancs au Montrachet , en passant par le Bâtard Montrachet , les Bienvenues Bâtard Montrachet et pas moins de 6 Premiers Crus parmi les plus prestigieux. Le Puligny Montrachet Village fin et précis est chaque année parmi les références de l’appellation.


Le millésime 2009


Chassagne-Montrachet Les Encègnères : 32€ (10 bouteilles disponibles)


Puligny-Montrachet : 32€ (30 bouteilles disponibles)


Puligny-Montrachet 1er Cru La Garenne : 48€ (12 bouteilles disponibles)


Puligny-Montrachet 1er Cru Champ Canet : 56€ (12 bouteilles disponibles)


Puligny-Montrachet 1er Cru Les Folatières : 59€ (12 bouteilles disponibles)


Bâtard-Montrachet Grand Cru  : 176€ (6 bouteilles disponibles)


 

 

 

Domaine Anne Gros
Née en 1966, fille unique de François Gros, Anne s’est forgé un caractère et une réputation dans le monde du vin après avoir repris le domaine de son père en 1988. Soucieuse de pratiquer une viticulture plus respectueuse de l’homme, de la plante et du terroir, Anne Gros s’intéresse de près à la biodynamie et à la culture "bio" de la vigne. Culture qu’elle estime vitale pour la préservation de la bio-diversité du terroir tout en refusant de se faire catégoriser ou "labelliser".

Son travail à la vigne passe notamment par des traitements réfléchis (raisonnés) en fonction des besoins, un travail du sol par les labours, et l’apport de compost. "La culture de la vigne est importante et doit se faire en harmonie avec l’homme et le terroir(...) Le pinot est un cépage dur à travailler, c’est le plus ingrat mais aussi le plus fantastique."

Le but d’Anne Gros est d’obtenir une matière première saine et mûre, c’est pourquoi elle s’efforce de tout mettre en oeuvre pour respecter l’intégrité des raisins. Cette philosophie s’inscrit dans le respect des traditions et l’envie d’innover.

L’intéret porté au respect de la bio-diversité du terroir permet de créer des vins subtils, harmonieux et élégants avec de la matière, de l’onctuosité et du fruit. Au domaine Anne Gros, la vinification est traditionnelle et l’élevage s’effectue pendant environ 16 mois avec des pourcentages importants en fûts neufs (80 % pour les grands crus).

Ses vignes de grand cru comptent parmi les plus vieilles et donnent un jus très concentré qu’Anne Gros vinifie avec une précision remarquable. Son style, fait l’unanimité par son classicisme, et de toute évidence les grands vins de Bourgogne sont bâtis pour une longue garde.

Le millésime 2009


Chambolle-Musigny La Combe d'Oveau : 54€ (2 bouteilles disponibles)


Echezeaux Grand Cru : 100€ (2 bouteilles disponibles)


Clos Vougeot Grand Cru Le Grand Maupertui : 119€ (4 bouteilles disponibles)


Richebourg Grand Cru : 295€ (3 bouteilles disponibles)